Les arnaques à éviter en Working Holiday Visa

0

Le nombre important de WHV (Working Holiday Visa) en Australie a crée des vocations d’arnaqueurs en Australie, profitant de la méconnaissance du pays et de la jeunesse des voyageurs.

La demande de Working Holiday Visa

Assurez-vous d’être sur le site officiel du gouvernement australien pour effectuer votre demande de Working Holiday Visa. Plusieurs WHV ont fait les frais de leur inattention … certains sites ont fait un fond de commerce des demandes de visa et vous le feront payer 2 à 3 fois plus cher.

Logement

Sûrement une des arnaques les plus courante et qui n’est pas spécifique à l’Australie, on vous propose un logement top à un prix défiant toute concurrence … commencez à vous méfier !

Dans ce genre d’arnaque, le “propriétaire” ne sera jamais disponible pour une visite et vous demandera de réserver ou poser une option pour le logement bien souvent via Western Union. Bien entendu, vous ne reverrez jamais votre argent !

Ne vous engagez jamais, même pour une colocation, avant d’avoir vu le logement. Vous pourriez avoir quelques surprises à l’arrivée.

Travailler en WHV

Le Fruit Picking

En Australie, vous serez peut-être amené à trouver ce que l’on appelle un “Working Hostel” si vous cherchez du fruit picking , il s’agit pour résumé d’un backpacker qui a des contrats avec des employeurs locaux et vous permet donc d’obtenir un job si vous séjournez dans l’auberge.On peut trouver des établissements très sérieux mais comme dans tout les domaines certaines auberges sont plus que limites sur leur mode de fonctionnement : pas de jobs disponibles, jobs très peu payés , etc …

Si vous tombez sur ce type d’auberge (mon cas), n’attendez pas 15 jours pour bouger !

Le mauvais payeur

Bien souvent les problèmes de ce type arrive quand on travail au “black” en WHV et là bien entendu il est plus difficile d’obtenir gain de cause …

Dans le cas contraire, vous devez savoir qu’il existe des recours en Australie. Clairement c’est bien souvent long et pas toujours évident pour quelqu’un qui ne maîtrise pas la langue ! Ça reste toutefois un argument de poids vis à vis de votre employeur qui n’a sûrement pas envie d’avoir de problème. Fair Work Australia ( l’équivalent de notre inspection du travail en gros) est en général un nom qui calme les ardeurs des employeurs qui ne sont pas honnêtes.

Véhicule

Un des points les plus compliqués est l’achat du véhicule, nous ne sommes pas tous des mécanos dans l’âme !

Avant de vous lancer dans l’achat d’un véhicule, commencez par regarder les annonces pour vous donner une idée des tarifs vis à vis du type de véhicule dont vous souhaitez faire l’acquisition. Sur la mécanique le risque zéro n’existe pas mais pour autant il faut savoir se méfier et prendre son temps pour ce type d’achat qui va amputer largement votre budget.

Laissez de côté la sympathie que vous pourriez avoir pour le vendeur, j’ai vu plusieurs français jouer sur le côté “on est là pour s’aider” pour vendre des poubelles et s’en réjouir ensuite … si vous avez le moindre doute , optez pour le check en garage !

Vous allez peut-être dépenser de l’argent pour rien si vous n’effectuez pas l’achat, mais vous éviterez de dépenser 5000 dollars dans un véhicule qui n’en vaut pas la peine.

Recevez les derniers articles et astuces pour votre WHV en Australie
PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here